https://maisondegaulle.fr/les-collections

En raison de l’épidémie de Covid 19, la Maison natale Charles de Gaulle reste fermée jusqu’à nouvel ordre.

Les collections

Les collections présentes dans la Maison natale permettent de s’immerger dans une demeure bourgeoise du XIXe siècle et de saisir l’atmosphère qui y régnait alors. La constitution de la collection a débuté dès la 1ère ouverture au public en 1983 et se poursuit depuis. La campagne de travaux 2020 a été l’occasion d’accroître considérablement la collection de la Maison natale.

Les objets familiaux

Parmi les objets présents dans la Maison natale, on compte quelques pièces uniques (objets ou mobiliers) ayant appartenues à Charles de Gaulle ou sa famille. Deux d’entre elles ont attraits directement à la naissance de Charles puisque la robe de baptême qui a servi le jour même de la naissance du futur Général et son berceau y sont exposés. 
Le Sabre de Saint-Cyrien, donné en 1983 par l’Amiral Philippe de Gaulle, est également visible et permet d’expliquer la vocation militaire de Charles de Gaulle omniprésente dans l’esprit de ce dernier depuis son enfance. 
Un portait de son grand-père maternel Jules Émile Maillot, propriétaire de la Maison natale de 1872 à sa mort en 1891, a également été récemment acquis.

Le mobilier et les bibelots ?

Pour aménager fidèlement la demeure, les meubles et objets n’ayant pas appartenu à la famille - ce qui constitue la majorité des collections - ont été acquis avec une rigueur scientifique sur leur authenticité (de Louis Philippe à Napoléon III essentiellement) et en regard avec le milieu social des grands-parents de Charles de Gaulle industriel du textile lillois.

Les décors

La collection de la Maison natale s’est également agrandit avec les décors découverts pendant la campagne de travaux. Parmi eux de superbes papiers peints décoratifs typiques des XVIIIe et XIXe devenus aujourd’hui très rares.

Le buste

Pour l’inauguration en 1983, une stèle à l’effigie de Charles de Gaulle fut installée dans la cour de la Maison natale. Cette statue est composée d’un socle de granit offert par les marins de l’île de Sein en souvenir de leur engagement dans la Résistance en 1940 aux côtés du Général. Elle est surmontée d’un buste en bronze représentant Charles de Gaulle réalisée par le sculpteur André Journet. 
Cette statue permet d’honorer le destin du petit lillois de Paris devenu, 50 ans après sa naissance, le chef des Français Libres. 

La plaque commémorative

En novembre 1950, une plaque en bronze mentionnant en lettres dorées que le Général avait vu le jour dans cette demeure a été apposée sur la façade extérieure du lieu. Douze ans plus tard, l’OAS (Organisation de l’Armée Secrète) fortement opposée à la politique algérienne du Président de Gaulle, fait exploser une charge sur la plaque qui se trouve amputée de quelques lettres du mot libérateur. La plaque, restaurée en 2020, a conservé l’impact de la charge pour garder une trace de cet évènement historique.

Slider: 2